-----------------------------------
-lostintraditions@gmail.com-
--------06 61 46 65 65--------
-------- Mairie - 19450 --------
-- Chamboulive - FRANCE ---
---------------------------------
-----------------------------------


Création : février 2017 au théâtre Expression 7 à Limoges (87) Direction et mise en scène : Martina RACCANELLI Direction musicale : Gabriel DURIF Avec : Eva DURIF / Marion LHERBEIL / Laure NONIQUE-DESVERGNES / Martina RACCANELLI Texte : Maddalena CALIUMI Lumière : Jérome DUMAS

Production : Compagnie Les Nuages Noirs et Compagnie Lo Zoo : membres de l’association « Lost in Traditions »
Co-production :
JMFrance et Agence culturelle Dordogne-Périgord Avec le soutien : Théâtre du Cloître de Bellac, Théâtre Expression 7 // Le spectacle Barbe Bleue à reçu une aide de la région Limousin et de l'ADAMI. //Le collectif Lost In Traditions reçoit des aides du département de la Corrèze, du ministère de la culture et de la commune de Chamboulive

Présentation
Prolongeant le désir de formuler un projet artistique autour de la dimension du conte, BARBE BLEUE esquisse la rencontre d’une narration portée par la comédienne Martina Raccanelli de la Cie « Les Nuages Noirs » et d’un récit musical et chanté. Ce dernier est interprété par le trio vocal féminin appartenant au groupe « San Salvador » et dirigé par Gabriel Durif. Intéressé aux mécanismes ancestraux du récit, le projet BARBE BLEUE s’envisage dans un dispositif scénique léger ; axant prioritairement sa recherche sur les modalités d’une transmission orale et acoustique de la narration.

Intention Musicale
Composée par Gabriel Durif, la musique du spectacle BARBE BLEUE s’envisage comme un chantier de création d’une polyphonie à trois voix. Alternant cris et hurlements à la douceur de voix intimes, le projet musical explorera la totalité d’un spectre vocal féminin.
Construite autour d’un thème méconnu et pourtant omniprésent des chansons populaires en France ou en Italie, la musique s’envisage également comme un projet de recherche autour du répertoire traditionnel des chansons de « veuves ». Mêlant projets de vengeance et tentatives d’assassinats à la narration d’un quotidien, ces chansons tantôt comiques tantôt profondément dramatiques nous laissent envisager la possibilité d’une narration en musique parallèle à celle du conte, ouvrant pour le récit des pistes d’évocations universelles d’un féminin qui se raconte à travers les époques et les sociétés.
L’idée est de construire au plateau une musique de révolte sourde, un «pousse-au-crime» murmuré par des voix lointaines perdues dans l’immensité des geôles d’un château. Prenant à contrepied le fatalisme initial du récit, le projet de chœur aspire à constituer une parole d’espoir et de soutien au personnage principale à la manière d’une « bonne fée » enfermée dans un « chœur grec ».

Intention Dramaturgique
Autour d’une réappropriation contemporaine (issus du processus de création) du récit initial de Perrault, l’équipe artistique souhaite aborder la dimension « initiatique » du parcours entrepris par la jeune fille au long du récit. Conçu comme une prise de parole d’aujourd’hui le projet dramaturgique souhaite aborder les enjeux auxquels sont confrontés la nouvelle génération (l’affirmation de soi, la curiosité comme résistance à l’autorité, l’égalité des sexes...) dans un langage renouvelé à même de sensibiliser les plus jeunes.
Chants, jeux d’acteur et narration seront les matériaux artistiques du projet de spectacle.
Tissé à partir du conte de Perrault, la narration construit pas à pas les ingrédients de ce « huis-clos » jusqu’à sa résolution finale. De temps à autres, le narrateur donne forme à l’espace concret du récit, en incarnant théâtralement le personnage principal.
Au plateau, la présence de quatre filles est un des éléments dramaturgiques fondamentaux du projet de récit. Le choix d’un plateau totalement féminin s’appuie sur la conviction que le conte de Perrault est une histoire de femmes, lue à travers le processus de croissance de la protagoniste.
Le personnage de Barbe Bleue sera ici seulement évoqué, raconté et très peu joué. Les trois chanteuses circulent librement dans l’espace, dansant, légères comme des ombres. Ces présences quasi-fantomatiques évoquent à la fois les précédentes compagnes de Barbe Bleue mais aussi les voix intérieures de la protagoniste ; des victimes sans âges enfermées à jamais dans les griffes du récit et, pour prolonger la métaphore, dans la tête de l’héroïne.
Elles sont devenues les murs, les yeux et les oreilles des infinis couloirs et chambres à coucher. Omniscientes, elles conseillent et apaisent le récit, évoquent des issues au parcours labyrinthique du personnage principal. Alternant commentaires amusés et cris de douleur, elles sont les veilleuses attentives des « faux-pas » curieux et des glaciales déambulations nocturnes de l’héroïne.

Contacts
Direction artistique : Martina Raccanelli / 06 95 29 00 37
Communication et diffusion : Chloé Peureux / 07 87 22 49 17
Diffusion Bretagne, Normandie, Picardie, Nord Pas de Calais, Ile de France : Hélène Moulinier / 06 63 21 24 02
Administration : Sylvestre Nonique Desvergnes / 06 61 46 65 65